Le piège eBay et Amazon

Chez ShopFactory nous croyons qu'il est impératif que vous puissiez gérer votre propre boutique en ligne de manière totalement indépendante. Du moins si vous vous inscrivez sur du long terme et si vous souhaitez durablement réussir dans la vente en ligne.

Tout à fait.

Après tout, il y a des millions de personnes qui proposent leurs produits sur eBay et Amazon chaque jour. Faut-il croire qu'elles sont toutes dans l'erreur ?

En fait cela dépend. Cela dépend d'une part de vos objectifs et des éventuels risques que vous êtes disposé à faire courir à l'avenir de votre entreprise.

Parce que les objectifs commerciaux d'Amazon et d'eBay sont sensiblement divergents des vôtres. Et cette différence justifie à elle seule de prendre un minimum de précautions pour parer aux éventuelles complications pouvant survenir pour tous ceux qui ont tout misé sur ces plateformes. Explications...

 

Le leurre destiné à vous harponner

 

Ce leurre qui est susceptible de vous faire prendre tous les paris sur l'avenir c'est cette masse phénoménale de clients dont disposent déjà eBay et Amazon. Vous dispensant ainsi de rechercher vous-même des acheteurs. Et ce pari c'est un gros coup. L'espoir de vendre des articles par camions entiers à tous ces clients. Évidemment Amazon et eBay vont faire tout le travail en amont pour que vous puissiez vous contenter d'empocher les recettes.

Et comme pour tous les jeux de hasard la réalité est souvent très différente de tout ce qu'on s'est imaginé. C'est en tout cas ce que nous ont rapporté au fil des années de nombreux e-Commerçants qui se sont brûlés les doigts sur ces grosses plateformes et qui ont opté pour ShopFactory.

 

Des bénéfices au raz des pâquerettes

 

Il y a bien entendu quelques exceptions, mais la réalité c'est que les commerçants sur Amazon et eBay ont tous les mêmes préoccupations qui consistent à :

... trouver continuellement de nouvelles gammes de produits pour

... les revendre avec la marge bénéficiaire la plus basse possible

Chaque fois qu'un produit passe de mode il devient donc indispensable d'en dénicher de nouveaux avec l'espoir de faire mieux cette fois. Et ce jusqu'à ce qu'un concurrent ne dézingue une fois de plus votre prix plancher pour ce nouveau produit - vous obligeant à passer au produit suivant et vous laissant le soin de vous débarrasser de tous ces invendus qui traînent dans votre garage ou votre entrepôt. Bien entendu à des prix inférieurs à ceux d'un nouveau venu qui rêve à son tour de faire un gros coup.

Cette spirale est activement alimentée par Amazon et eBay qui mettent en avant les concurrents les moins chers forçant indirectement tous les commerçants à réduire leurs marges au strict minimum. Et cela directement sur les pages où les produits sont répertoriés. Ils se chargent même d'informer vos concurrents sur vos meilleures ventes pour les inciter à réduire une nouvelle fois leurs prix. Mais pourquoi font-ils cela ?

Parce que les objectifs officiels d'Amazon et d'eBay ne consistent ni à faire de vous un eCommerçant rentable ni de pérenniser votre entreprise.

 

La spirale de baisse des prix

 

Ce que ces plateformes veulent avant tout c'est attirer autant de clients que possible sur leurs sites en offrant le prix le plus bas pour à peu près tout et n'importe quoi. Et pour cela elles incitent les vendeurs à accepter des marges bénéficiaires extrêmement faibles. Résultat ? Les commerçants prennent tous les risques et la plateforme ramasse la mise. Le fait que vous ne fassiez aucun profit n'a aucune sorte d'importance pour elles. Ce qui les préoccupe c'est de ponctionner des frais pouvant aller jusqu'à 20% par commande. Peu importe si vous avez réalisé une marge bénéficiaire ou non.

Voilà pourquoi chaque produit que vous y listez s'apparente à un pari. Celui qui consiste à pouvoir continuer à offrir un prix plus bas que vos concurrents.

 

Seule leur propre image de marque les préoccupe

 

Tout va bien dans le meilleur des mondes pour eBay et Amazon, préoccupés par la construction de leurs propres images de marque. Évidemment pas la vôtre. Et il semblerait que ça marche, vu que pour chaque commerçant qui quitte la partie en totale déconfiture, il y en a deux nouveaux disposés à rejoindre à leur tour ce petit manège en cours.

Si vous avez envie de rejoindre cette partie de poker et que vous êtes un bon joueur il y a effectivement un paquet de fric à se faire.

Internet regorge de success stories et de conseils pour réussir sur Amazon et eBay. D'ailleurs certains eCommerçants qui se contre-fichent de ce qu'ils vendent sont étrangement devenus des spécialistes pour découvrir de nouvelles gammes de produits avant tout le monde et garder une perpétuelle avance sur tout le monde. Mais quand on y regarde de plus près on se rend vite compte que la plupart de ces success stories concernent d'anciens commerçants autrefois prospères devenus consultants pour aider d'autres à réussir sur Amazon ou eBay.

Quoi ?

Si ils étaient si bons pourquoi diable avoir cessé leur activité sur Amazon dans ce cas ? Parce que c'est une partie de toucher couler et parce que le hasard autorise peu de contrôle. Un bon coup aujourd'hui ne se traduit pas nécessairement par une nouvelle réussite demain.

Et cela ne s'explique pas uniquement par la spirale de baisse de prix d'Amazon et des acheteurs qu'il draine. C'est parce que tous les clients - même ceux qui achètent vos produits - appartiendront toujours à Amazon ou eBay.

En résumé, chaque fois que vous intégrez un nouveau produit, vous devez tout recommencer à zéro pour trouver de nouveaux acheteurs. Vous n'êtes pas autorisé à recontacter les personnes qui vous ont déjà acheté des articles par le passé. Et vous n'êtes certainement pas autorisé à faire votre promotion chez les nouveaux. Autant dire qu'il est presque impossible de fidéliser qui que ce soit dans ces conditions.

En particulier avec le genre d'acheteurs qui achètent sur Amazon ou eBay qui cherchent avant tout un prix et sont peu enclins à éprouver un quelconque sentiment de loyauté. La prochaine fois qu'ils convoiteront un produit que vous proposez et qu'un concurrent affiche le même 10 cents moins cher, vous êtes hors-jeux.

 

Je l'ai acheté sur Amazon

 

Vous ne pouvez même pas mettre en place une opération spéciale pour les reconquérir. Ils ne diront jamais "j'ai acheté ce produit dans la boutique de truc-muche". Ils diront, "je l'ai acheté sur Amazon." En résumé vous ne pouvez même pas espérer en tirer un quelconque effet de bouche-à-oreille.

Entre nous soit dit : eBay et Amazon c'est en réalité un accès à des centaines de millions d'acheteurs mesquins et aucune option pour faire des affaires sans y laisser votre chemise. Impossible de pérenniser quoi que ce soit étant donné que ces clients ne seront jamais les vôtres. Reconnaissez que c'est pas très solide comme fondation pour bâtir une affaire sur du long terme.

Ce qui est indispensable pour y parvenir c'est d'être en mesure de contrôler vos marges bénéficiaires. Et surtout d'avoir accès à vos propres clients. Même si cela nécessite plus d'efforts dans un premier temps. Vos clients sont votre vrai capital. Et dans une perspective à long terme il n'y a pas de raccourci pour se constituer une clientèle.

Si vous ne pouvez pas parler à vos acheteurs, si vous ne pouvez pas promouvoir vos produits et votre entreprise auprès d'eux, si vous ne pouvez pas les inviter à consulter vos produits, comment pouvez vous espérer les convaincre de renouveler leurs achats auprès de vous ? Comment les convaincre que vos conseils avisés et votre service après-vente valent largement ce petit supplément ?

 

Comment chiper des clients d'eBay et Amazon

 

CEPENDANT, si vous commercialisez vos produits par l’intermédiaire de votre propre boutique et ce de manière indépendante vous pouvez utiliser votre site pour chiper des clients sur ces grandes plateformes.

Prenez l'exemple de cet eCommerçant ShopFactory qui écoule ses invendus sur Amazon. Pour transformer des acheteurs Amazon en ses propres clients, il ajoute un bon de réduction dans chaque commande qu'il livre et qui n'est valable que sur sa propre boutique ShopFactory. Cette petite astuce permet de capter des acheteurs d'Amazon et de les inclure dans sa base de clients pour ses futures opérations marketing. En ne listant que ces invendus sur Amazon, il reste à l'abri de toutes les tactiques utilisées par Amazon pour détourner le trafic de son site Web.

Voilà pourquoi ses produits phares ne sont disponibles que dans sa boutique ShopFactory.

 

Se faire aspirer les ventes par Amazon

 

Un bon moyen d'exploiter Amazon consiste à y commercialiser des produits sous votre propre marque. A condition bien entendu que vous soyez en mesure de contrôler votre réseau de distribution. Ainsi vous n'aurez pas à vous soucier ni de la guerre des prix ni de la concurrence féroce qui y fait rage.

Cependant de nombreux fabricants ont vu leurs propres ventes se faire complètement aspirer par Amazon, après y avoir listé leurs produits. Ils ont été dans l'obligation de payer des commissions sur les commandes du jour au lendemain alors qu'ils vendaient tout aussi bien leurs produits sur leur propre site par le passé.

Cela arrive parce qu'Amazon parvient le plus souvent à obtenir un meilleur positionnement dans les résultats de recherche en comparaison avec votre site. (en fonction de sa taille et de votre trafic). Amazon exploite activement sa taille et sa force dans les résultats des moteurs de recherche comme Google pour piller le trafic de votre site Web. A vous de déterminer donc s'il est plus judicieux d'y lister la totalité de votre catalogue ou quelques articles invendus ou en promo.

 

Exploitez la force de ces mastodontes


Limiter la commercialisation de ses produits à eBay est une aventure hasardeuse mais dont il est toujours possible de tirer quelques épingles du jeu si vous savez vous y prendre un tant soit peu.

Le module Marketeer de ShopFactory permet d'exporter un catalogue de produits saisis sur une boutique ShopFactory vers un grand nombre de grosses plateformes eCommerce comme Amazon et eBay.

Mais est-ce que cette stratégie en vaut-elle la peine ou non ? La décision vous appartient.

Que vous vendiez vos produits sur Amazon ou non, nous sommes persuadés que vous devez disposer de votre propre espace de vente en ligne indépendant si vous souhaitez assurer l'avenir de votre activité eCommerce et pérenniser votre entreprise. Bien sûr, j'espère que vous choisirez ShopFactory pour y parvenir.

Mais même si ce n'est pas le cas, j’espère que ces informations vous aideront à mieux planifier l'avenir.

 

Bonnes ventes,
Steffan Klein,
Co-Fondateur de ShopFactory